Tandis que votre meilleure copine Simone, qui se goinfre de pizzas, arrosées de crème glacée en guise de dessert, a une peau de rêve (en plus de ne pas prendre un gramme … rhalala, sacré Simone !) … Eh bien vous, vous bourgeonnez au moindre écart !

Mais pourquoi tant de haine me direz-vous ??

Allez … c’est pas entièrement de votre faute … en réalité, c’est surtout celle de vos parents ! Merci Papa Maman … La génétique ! Elle ne nous rend pas toujours service.

Eh oui, il existe un gêne de l’acné. Et quand on est génétiquement prédisposé à avoir de l’acné, on est obligé de faire attention aux produits que l’on tartine sur notre peau, mais également, et surtout, à ce que l’on met dans notre assiette.

Cette prédisposition génétique explique pourquoi 2 personnes ayant la même alimentation et la même routine de soins n’auront pas les mêmes réactions au niveau de la peau.

 

L’acné est également d’origine hormonale: c’est l’emballement des hormones sexuelles au moment de l’adolescence qui vient exciter les glandes sébacées au niveau de la peau, via la production d’hormones androgènes. Les follicules pilo-sébacés se gorgent de sébum en excès qui ne parvient pas à s’écouler à l’extérieur de la peau via les canaux sébacés bouchés. Il se forme alors un comédon à la surface de la peau. Dans le même temps, une bactérie normalement présente à la surface de la peau appelée « Propionibacterium acnes » va profiter de tout ce sébum en excès pour se nourrir et se développer allègrement. Et c’est parti pour le cauchemar : des boutons par dizaines qui viennent coloniser votre beau visage.

 

formation bouton acne, differents boutons d'acné
Formation d’un bouton d’acné

 

Cependant, les hormones sexuelles ne sont pas les seules à agir au niveau de la peau : celle-ci peut également être soumise à l’influence des hormones thyroïdiennes, du cortisol produit par les glandes surrénales, des dérèglements de l’hypophyse et de l’hypothalamus au niveau du cerveau.

 

Cependant, lorsque l’acné persiste à l’âge adulte, les hormones sexuelles ne peuvent pas être la seule et unique cause de l’apparition de l’acné.

En réalité, tout ceci est le résultat unique d’une seule et même cause : l’inflammation chronique due à une mauvaise alimentation et à une mauvaise digestion.

Une alimentation saine, qui génère le moins de toxines possible, et qui limite les montagnes russes en terme de glycémie (hausse et baisse du taux de sucre dans le sang) est PRIMORDIALE. Exit les sucres raffinés, les produits laitiers (trop acidifiants, pro-inflammatoires, présence de lactose qui se transforme en sucre dans le sang), le gluten (pro-inflammatoire et difficile à digérer), le trop plein de viande (trop de résidus et de toxines).

Exit également la suralimentation et le grignotage qui dérèglent complètement notre système digestif. A chaque fois que vous finissez un repas, votre cerveau met en place un « programme digestif » composé à partir des aliments que vous venez d’ingérer. Tous les aliments ne se digèrent pas de la même façon, ne font pas appels aux mêmes processus, aux mêmes enzymes, aux mêmes sucs digestifs. certains comme les protéines ont besoin d’un milieu acide pour être correctement digérés, tandis que d’autres comme les fruits acides passent très vite dans le sang et ne doivent pas se trouver en fin de repas, sinon leur digestion va être bloquée par les autres aliments et ils vont fermenter. Or, la fermentation est certainement ce qu’il y a de pire pour créer des toxines supplémentaires dans l’organisme.

Enfin, cette inflammation chronique va engendrer des conséquences dramatiques sur notre organisme en déréglant « toute la machine », et en particulier tout le système hormonal. Les dérèglements hormonaux, quels qu’ils soient, sont la conséquence directe d’une inflammation généralisée de l’organisme.

On se retrouve avec un corps trop acide, enflammé, les émonctoires principaux que sont les reins, les intestins et les poumons sont épuisés et n’arrivent plus à faire leur « job », et le corps fait alors appel à la peau pour venir à la rescousse, qui est elle aussi un émonctoire. Et si en plus, vous avez une prédisposition génétique à avoir de l’acné, votre corps va avoir tendance à privilégier cette voie d’évacuation plutôt que les autres.

On peut donc résumer les choses comme ceci :

 

ACIDITE + FERMENTATION + SURALIMENTATION & GRIGNOTAGE   =>   INFLAMMATION CHRONIQUE   =>   ACNE

 

La solution ?

On cesse le feu !

D’une part, on arrête, ou du moins on limite fortement, toutes les sources alimentaires d’inflammation que sont principalement le sucre raffiné, les produits laitiers (de vache surtout) et les céréales (surtout le gluten du blé et de ses dérivés), ainsi que les produits industriels et transformés bourrés d’additifs et de conservateurs hyper toxiques pour le corps.

D’autre part, on mise à fond sur les aliments alcalinisants que sont les fruits et légumes (surtout les verts), afin de réduire l’acidité globale du corps et de rétablir l’équilibre acido-basique.

Et on s’aide avec des super aliments qui sont naturellement anti-inflammatoires : les huiles végétales (olive, noix, lin), les poissons gras et l’avocat, riches en oméga 3 et qui vont vous apporter du bon gras qui va nourrir votre peau et combattre l’acidité. On mise aussi sur les herbes et les épices, en particulier le curcuma, le cumin et le gingembre pour leurs vertus anti-inflammatoires.

 

Enfin, des causes externes comme un manque d’hygiène ou l’utilisation de soins cosmétiques inappropriés peuvent également être cause d’acné. Les soins naturels 100% bruts et l’exfoliation sont de rigueur pour avoir une belle peau. A ce sujet, vous pouvez d’ailleurs recevoir mon mini guide sur le choix des cosmétiques pour les peaux acnéiques en renseignant votre nom et votre e-mail dans la colonne de droite du blog (cf encart). Je vous le ferai parvenir avec grand plaisir.

 

Mais retenez surtout que l’alimentation est la cause principale de l’acné, et on peut agir dessus en changeant son régime alimentaire. C’est ce que j’ai fais il y a 4 ans, et depuis je ne sais plus ce qu’est un bouton, alors que j’en ai eu pendant 19 ans !!!

Alors, qu’attendez-vous pour vous y mettre ??

 

Bye bye,

signatureblogbioandthebeauty


N’oubliez pas que vous êtes libre de  recevoir gratuitement mon mini guide « Comment choisir ses cosmétiques quand on a une peau acnéique ? » en cliquant ici.

Et si vous souffrez d’acné et que vous voulez y mettre un terme, vous pouvez dès maintenant vous pré-inscrire au programme « Peau Nette » ici.

Suivez-moi sur : FacebookInstagramHellocotonTwitterGoogle +

Suivez-moi, likez, partagez ...